La feuille de route de l’apprentissage de Canada 2067 : Principales recommandations

La plupart des jeunes Canadiens délaissant les sciences, les technologies, l’ingénierie et les mathématiques (les STIM) avant l’obtention de leur diplôme d’études secondaires, nous devons trouver le moyen de mieux les préparer à un avenir où le marché du travail, bouleversé par des changements technologiques ou autres, récompensera les travailleurs hautement qualifiés. Des milliers de personnes ont contribué à l’élaboration de la Feuille de route de l’apprentissage de Canada 2067 — un ensemble de recommandations clés visant à faire en sorte que la jeunesse canadienne soit prête à s’épanouir et à apporter sa contribution au sein d’un monde de plus en plus complexe et axé sur les technologies.

Pour en savoir plus au sujet des conversations dynamiques qui ont eu lieu sur l’avenir de l’apprentissage des sciences au Canada, jetez un coup d’œil aux pages réservées à notre Conférence nationale sur le leadership ou à nos rencontres régionales avec les jeunes.

Les recommandations de la Feuille de route de l’apprentissage favoriseront en outre la réalisation de l’engagement du Canada envers le quatrième objectif de développement durable des Nations Unies, qui est d’assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité. Apprenez-en davantage.

Les méthodes d’enseignement :

Fournir aux enseignants l’occasion de participer au moins une fois par année à des séances de formation pédagogique dans des domaines liés aux STIM.
Mettre les enseignants et leurs partenaires communautaires en contact avec leurs collègues d’autres régions de manière à former des communautés dynamiques d’apprentissage professionnel.
Mettre en œuvre des initiatives et des programmes pédagogiques fondés sur la réalisation d’enquêtes et l’acquisition de compétences dans le but d’aider les enseignants à développer les aptitudes requises pour transmettre des connaissances en STIM et encourager la pensée critique chez leurs élèves.

Les méthodes d’apprentissage :

Mettre à profit les nouvelles technologies de l’information et des communications pour transformer l’enseignement et l’apprentissage en expériences interactives centrées sur les élèves.
Apporter aux enseignants la formation, le soutien et les ressources nécessaires à la mise en œuvre de telles approches.
Faire évoluer les critères d’admissibilité des établissements postsecondaires de façon à ce que les parcours d’apprentissage novateurs soient reconnus et valorisés.

Les apprentissages :

Faire en sorte que tous les élèves suivent au moins un cours interdisciplinaire de niveau supérieur en STIM avant l’obtention de leur diplôme d’études secondaires.
Faire en sorte que tous les élèves aient l’occasion de vivre des expériences d’apprentissage pratiques auprès de partenaires hors des murs de l’école au moins une fois l’an.
Augmenter chaque année le nombre d’étudiants de niveau postsecondaire inscrits dans des domaines liés aux STIM.

Qui est concerné :

Aligner les programmes des partenaires communautaires dans le domaine des STIM sur les recommandations de Canada 2067, et faire en sorte qu’ils offrent des expériences d’apprentissage pratiques auxquelles tous les élèves peuvent accéder.
Affecter 20 % des investissements communautaires que les entreprises font dans le domaine de l’éducation à des initiatives axées sur la réalisation des recommandations de Canada 2067.
Affecter au moins 1 % du budget de recherche en STIM des gouvernements à des initiatives axées sur la réalisation des recommandations de Canada 2067.

Où mène l’instruction :

Faire en sorte que les élèves puissent accéder à de l’information sur l’éducation et les carrières possibles en STIM dans le cadre de leurs cours et d’expériences d’apprentissage pratiques au sein de la collectivité.
Resserrer les liens entre l’apprentissage des STIM en classe et l’apprentissage expérientiel au sein de la collectivité.
Faire en sorte que tous les parents puissent accéder à de l’information et à du soutien en matière d’éducation et de carrières possibles en STIM.

L’équité et l’inclusion :

Augmenter la participation des élèves à des cours en STIM quels que soient leur sexe, leur origine culturelle, leur situation socioéconomique ou leur région.
Faire évoluer l’éducation en STIM de façon à répondre aux besoins particuliers des élèves autochtones et à intégrer d’autres manières d’envisager le monde.

Élaborées dans le cadre d’une démarche d’un an impliquant la participation de divers intervenants, la collecte d’idées et l’examen de lignes de conduite à l’échelle mondiale, les recommandations de Canada 2067 visent l’année du bicentenaire, quand les adolescents d’aujourd’hui en seront à envisager leur retraite. En suivant les liens ci-dessous, on peut accéder à la Feuille de route de l’apprentissage de Canada 2067 et aux documents connexes :