LIAM PAULL – Professeur adjoint

canada2067 | Nos méthodes d’enseignement |

LIAM PAULL

Professeur adjoint

Décrivez ce que vous faites au travail.

Le travail d’un professeur adjoint revêt plusieurs formes. Je passe environ le tiers de mon temps à orienter des étudiants de cycles supérieurs, un autre tiers à enseigner et à concevoir des cours, et un dernier tiers à lire des études, à écrire des articles et à réfléchir intensément.

Je me spécialise en robotique mobile. Dans mon laboratoire, nous nous efforçons de donner aux robots une véritable intelligence afin de pouvoir les utiliser dans le secteur du transport (voitures autonomes), pour aider des personnes dans leurs milieux intérieurs et dans toute une gamme d’applications intermédiaires.

La robotique est un domaine assez particulier en ce qu’elle requiert de solides compétences dans de nombreuses matières liées aux STIM, comme l’informatique, le génie informatique, la programmation, le génie mécanique et bien d’autres encore. Il est essentiel de bien comprendre les interactions entre toutes ces disciplines si on veut obtenir des résultats novateurs et faire avancer les choses.

Quels sont les impacts de votre travail sur la vie des gens?

La robotique changera le monde au fil des prochaines décennies. Si par exemple on arrive à mettre au point des voitures autonomes, cela pourrait transformer la société tout autant que l’invention de l’automobile elle-même!

Qu’est-ce qui vous motive sur le plan professionnel?

La mise au jour de choses nouvelles et de connaissances qui n’existent pas encore m’enthousiasme au plus haut point! J’adore travailler avec les étudiants diplômés. J’apprécie également le fait de ne pas avoir de véritable patron, et d’avoir presque tout le loisir de me consacrer à des activités qui m’intéressent vraiment. Je suis aussi très heureux que mon travail produise des résultats tangibles.

Décrivez le parcours que vous avez emprunté pour vous rendre où vous êtes sur le plan professionnel.

J’ai toujours su que j’aimerais faire des études supérieures. Quand je suis entré à l’université, c’était toutefois dans un domaine complètement différent : l’électronique de puissance. Après avoir participé par hasard à un projet sur la robotique, j’ai tout de suite été conquis! Je n’aurais jamais pensé pouvoir aller au MIT pour poursuivre des études postdoctorales. Fort heureusement, j’ai pu compter sur des conseillers encourageants qui m’ont fourni l’occasion de faire mes preuves!

Quelles activités faites-vous en dehors du travail?

L’escalade de parois rocheuses est mon activité préférée.

Quels conseils ou encouragements donneriez-vous à ceux qui veulent avoir une carrière semblable à la vôtre?

Mettez la main à la pâte! Apprenez les bases, mais testez ensuite les limites en mettant ces premières en pratique.

L’endroit où j’ai vu le jour/grandi : À Montréal, au Québec.

L’endroit où je vis maintenant : À Montréal, au Québec.

Sondage rapide

Avant de quitter, faites-nous part de vos commentaires au sujet de l'apprentissage des STIM.

Sondage rapide

Avant de quitter, faites-nous part de vos commentaires au sujet de l'apprentissage des STIM.

Enter your information so we can categorize your answers

Merci
Vous avez contribué à transformer les opportunités d’apprentissage des STIM pour les jeunes Canadiens, continuez de partager votre précieuse opinion en répondant à notre enquête.